Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 mai 2012 5 25 /05 /mai /2012 00:30

                  sos-hayange-nuit---cfdt.jpg

 

Selon les données du cabinet londonien Carbon Market Data dont est issu un article du Monde daté du 27 avril 2012, Arcelor Mittal devrait gagner en 2011 plus de 200 millions d’euros avec la revente de ses quotas CO2.

 

Or, il est à rappeler que les quotas CO2 ont été institués pour inviter les entreprises à investir dans le cadre de la réduction des émissions de CO2 à activité constante.  

 

 
Sur le site de Florange, le gain serait de l’ordre de dix à onze millions d’Euros. 
Ce que nous dénonçons aujourd'hui, c'est ce gain, une nouvelle fois financier, réalisé suite à la mise en sommeil des installations de Florange, qu'Arcelor Mittal tente de nous faire passer pour une baisse d’activité économique, puisque tout le monde sait qu'ailleurs, sur d'autres sites, les installations fonctionnent à plein régime.

 

 

Pire encore, cette « mise en sommeil » s'est accompagnée de chômage partiel et d'une rémunération réduite pour 2500 salariés.  

 

Qu'à cela ne tienne, ArcelorMittal, là encore, fait cette économie, au détriment de l'Etat, des Mosellans, et des entreprises qui travaillent en sous-traitance pour le site..  

 

Il est désormais scandaleux qu’Arcelor-Mittal puisse continuer de profiter de cet effet d’aubaine sans s’engager clairement pour l’avenir, sans investir de façon importante les installations.  

 

Est-ce qu’ArcelorMittal est en difficulté économique ? NON.

 

Et, au vu des gains réalisés avec les quotas CO2, encore moins !

 

Les ouvriers sont aujourd'hui à bout et les derniers évènements doivent obliger les autorités à réagir.

 

Devons-nous agir par la loi comme nos voisins luxembourgeois du CSV ?

 

Ceux-ci préconisent que les gains effectués par le biais des quota CO2 soit alloués aux salariés – qui, malgré le chômage partiel, subissent une perte de rémunération et à l’investissement dans l’outil de production.  

 

Il est urgent que les autorités françaises nouvellement élues agissent pour affiner leur politique de réduction des gaz à effet de serre et d’allocations des quotas de CO2, car de nombreux scandales apparaissent autour du marché naissant des quotas CO2 : fraude à la TVA, allocations gratuites supérieures au besoin des industriels, vente de quotas utilisée pour financer des délocalisations.  

 

Remettre de l’ordre dans un outil nécessaire dans le cadre de la réduction des gaz à effets de serre est donc primordial, tout comme il est nécessaire d’instituer des quotas de CO2 aux frontières de l’Europe afin de protéger notre sidérurgie européenne qui s’est engagée à réduire ses émissions, ce qui n'est pas le cas de la Chine, l’Inde et la Russie.  

 

Enfin, il faut mettre fin aux allocations surdimensionnées et gratuites qui font écrouler le cours du CO2, ce qui n’incitent pas les industriels à investir intensivement.  

 

Moi, élue députée le 17 juin prochain, je me battrai pour cela et demanderai à ArcelorMittal de réinvestir dans l'outil de production de Florange ou de rembourser aux salariés et à l'Etat français ces sommes injustement gagnés.  

 

Je déposerai enfin une proposition de loi afin que les surplus de quotas de CO2 suite à la mise en veille d’un site industriel soient rendus ou puissent invalidés par l’autorité de gestion.  

 

Car, il est plus qu'urgent d’agir pour la sidérurgie européenne afin de lutter à arme égale avec l’industrie chinoise et indienne qui attaquent le marché européen de l’acier avec des aciers à bas prix fortement subventionnés.

 

 

Il en va de notre sidérurgie, il en va de notre industrie, il en va de nos emplois.

 


 
Christine SINGER et Marc FREYMUTH

 

   

Partager cet article

Repost 0
Published by Christine SINGER
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog politique de Christine SINGER - Conseillère Municipale à Metz et Communautaire à Metz Métropole - Tête de liste aux élections régionales 2015 pour le PLD dans le Grand Est / ACAL
  • Le blog politique de Christine SINGER - Conseillère Municipale à Metz et Communautaire à Metz Métropole - Tête de liste aux élections régionales 2015 pour le PLD dans le Grand Est / ACAL
  • : Présidente du Parti Libéral Démocrate du Grand Est - Conseillère municipale à Metz & Conseillère communautaire à Metz Métropole
  • Contact

Pour me contacter

Par téléphone : 06.72.71.60.95

Par email : singer.christine5@gmail.com ou christine.singer@pld-acal.fr

 

 

 

Recherche

Pour adhérer au PLD

Cliquer ici : Document Aperçu non enregistré  link

Régionales 2015

Pour retrouver le programme de Christine SINGER, cliquez ici : www.pld-acal.fr