Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 février 2012 7 05 /02 /février /2012 16:13

 

Une récente étude du projet fiscal de François Hollande par le Cercle des Fiscalistes (qui regroupe les meilleurs fiscalistes français) vient d'être publiée et il est sans appel : ce projet, s'il devait être mis en place, serait catastrophique pour les PME, les salariés, et même les commerçants.

On parle d'un "choc fiscal" de pratiquement 45 milliard d'euros promis aux entreprises et aux ménages.

Si dans son discours, François Hollande promet que seuls les grosses entreprises et les contribuables les plus aisés seront mis à contribution, quand on y regarde d'un peu plus près, on s'aperçoit que cela va toucher beaucoup plus de monde que prévu.

Des exemples ?

Il y en a à la pelle, mais je me limiterais à 2 exemples, parce qu'ils sont presque criants de vérité.

En voulant limiter les avantages sociaux de l'épargne salariale en faisant payer les charges par les entreprises (soit 2.6 milliards d'euros), ce sont 12 millions de salariés qui bénéficient de prime d'intéressement, de participation ou de plan d'entreprise, qui  et qui risquent au final, de recevoir moins, peu ou pas du tout.

Que dire de la mesure proposer par Hollande de partiellement aligner le régime de protection social des indépendants (principalement des commerçants, des artisans...) sur le régime général (moins avantageux, il va de soi), ce qui permettrait de retirer 1.7 milliards de recettes de cette mesure ? Cela signifierait, tout bonnement, une hausse des charges de ces travailleurs indépendants.

Ce que je ne peux que constater, c'est que le projet socialiste ne parle que de hausse des prélèvements sur des chiffres de croissance erronés (Hollande table sur un taux de croissance en 2012 de 0.5 %, de 1.7 % en 2013 (alors que François Bayrou ne table que sur une prévision de croissance de 1 %), de 2 % en 2014, de 2.5 % en 2015, 2016 et 2017. Ce qui signifie que le programme socialiste ne prend même pas en considération les estimations des organismes internationaux.

Inconséquence ? ou pire mensonge ?

Avant de parler de hausse des impôts, et de "course aux dépenses nouvelles", qui est "une course à l'abîme" comme s'est plût à le rappeler François Bayrou, il y a d'abord 2 objectifs à réaliser : réduire le déficit en faisant des économies au niveau de l'Etat, et des collectivités locales et "réarmer la production française", réindustrialiser la France pour réduire le chômage, et ramener des recettes nouvelles.

30 années de mauvaise gestion de nos finances publiques dûes à la gauche et à la droite, 30 années n'ont-elles pas suffi à savoir ce que nous voulons réellement ?

Alors, oui, François Bayrou est le seul à être ce candidat anti-dépense, qui parle de rigueur, mais il est aussi le seul à nous dire la vérité, même si celle-ci est dure à entendre !

Mais, c'est aussi le seul à pourchasser les dépenses inutiles et privilégier une France contre l'endettement, pour l'emploi, en privilégiant un système de cogestion des entreprises, pour une mise en réseau des grandes entreprises avec les PME, pour l'encouragement du lien PME et universités, pour la négociation, le compromis et le rassemblement au sein des entreprises sans passer forcèement par des lois, et dans le domaine de la Santé, pour prendre l'exemple du régime local d'Alsace-Moselle afin de l'adapter au régime général.

La France et les français n'ont pas besoin d'un Président par défaut ou d'un Président autoritaire, mais d'un Président qui sait où il veut nous mener, d'un père de famille qui nous protège et nous remet dans le droit chemin, d'un leader qui nous dit la vérité et qui nous fédère. Ce n'est qu'à cette seule et unique condition que nous pourrons retrouver la France que nos parents nous ont laissé, cette France de valeurs et de principes, cette France où les mots de Liberté, Egalité et Fraternité ont un véritable sens.

Christine SINGER 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Christine SINGER
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog politique de Christine SINGER - Conseillère Municipale à Metz et Communautaire à Metz Métropole - Tête de liste aux élections régionales 2015 pour le PLD dans le Grand Est / ACAL
  • Le blog politique de Christine SINGER - Conseillère Municipale à Metz et Communautaire à Metz Métropole - Tête de liste aux élections régionales 2015 pour le PLD dans le Grand Est / ACAL
  • : Présidente du Parti Libéral Démocrate du Grand Est - Conseillère municipale à Metz & Conseillère communautaire à Metz Métropole
  • Contact

Pour me contacter

Par téléphone : 06.72.71.60.95

Par email : singer.christine5@gmail.com ou christine.singer@pld-acal.fr

 

 

 

Recherche

Pour adhérer au PLD

Cliquer ici : Document Aperçu non enregistré  link

Régionales 2015

Pour retrouver le programme de Christine SINGER, cliquez ici : www.pld-acal.fr