Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juin 2012 5 01 /06 /juin /2012 22:02

Législatives : Filippetti retourne au charbon

LA BATAILLE DU JOUR : la 1ère circonscription de Moselle où Aurélie Filippetti joue sa place de ministre dans cette circonscription acquise à la droite depuis 2002.

 

Législatives : Filippetti retourne au charbon

LA BATAILLE DU JOUR : la 1ère circonscription de Moselle où Aurélie Filippetti joue sa place de ministre dans cette circonscription acquise à la droite depuis 2002.

Bérangère Lepetit | Publié le 01.06.2012, 17h36

Marange-Silvange (Moselle), mercredi.Députée socialiste sortante de Meurthe-et-Moselle, Aurélie Filippetti brigue une nouvelle circonscription, la sienne ayant disparu lors du redécoupage de la carte électorale en 2009.

Marange-Silvange (Moselle), mercredi.Députée socialiste sortante de Meurthe-et-Moselle, Aurélie Filippetti brigue une nouvelle circonscription, la sienne ayant disparu lors du redécoupage de la carte électorale en 2009.

Elle claque la bise ou lance un simple « salut » comme le ferait une ancienne copine de fac.

Députée sortante de Meurthe-et-Moselle, Aurélie Filippetti brigue une nouvelle circonscription. La sienne a disparu lors du redécoupage de la carte électorale en 2009. Sa nouvelle terre d’élection regroupe le centre cossu de Metz mais aussi les banlieues industrielles de Woippy, Rombas, Amnéville, où les hauts-fourneaux ont fermé il y a plus de dix ans. Les luttes ouvrières sont passées, mais le est resté dans cette région « des trois frontières » que des milliers de salariés franchissent tous les jours pour aller travailler en Allemagne, en Belgique ou au Luxembourg.

La circonscription est acquise à la droite depuis 2002. Mais Hollande y est arrivé en tête le 6 mai avec 52,27% des voix. Du coup, la ministre s’avoue « plutôt confiante », même si rien n’est acquis. « Ici, on a toujours voté dans le sens du vent, relève Patrick Abate, 55 ans, maire communiste de Talenge et candidat Front de gauche. Si la gauche repasse, ce ne sera pas non plus la conquête du siècle. »

Ses adversaires la surnomment la «bobo de Saint-Germain-des-Près» 

Fille d’un mineur de fond devenu maire d’une petite ville de Moselle, Aurélie Filippetti est partie à 18 ans faire ses études à Paris. Normalienne, agrégée de lettres, elle a raconté sa Lorraine natale dans un premier roman « les Derniers Jours de la classe ouvrière ». Aujourd’hui, pour beaucoup elle reste une enfant du pays. « C’est une fille simple, gentille, qui a le contact facile. En 2007, elle a fait une campagne express de trois semaines mais ça a marché », confie une Messine. Ses adversaires politiques ironisent pourtant sur la « bobo de Saint-Germain-des-Près ». A leur tête : le candidat de l’UMP Julien Freyburger, 34 ans, conseiller municipal de Maizières-lès-Metz, ravi de s’en prendre à une ministre. « Quand elle dépeint la Moselle, c’est Germinal. Il faut arrêter. On n’est pas en Sibérie après la chute du mur », raille ce lieutenant du député sortant, l’UMP François Grosdidier, qui a préféré finir sa carrière au Sénat plutôt que de se représenter au Palais-Bourbon.

 

« Filippetti, c’est strass et paillettes! », renchérit de son côté la juriste fiscaliste Christine Singer (MoDem), 40 ans, forte de ses 10% aux municipales de 2008.

 

La candidate du FN, Delphine Haffner, préfère évoquer « la galère des gens qui souffre ». Cette vendeuse en boucherie au chômage avait recueilli 27% des voix aux cantonales en 2010.

Retour dans la salle André-Malraux. En bonne élève, Aurélie Filippetti se prête pendant plus d’une heure au jeu des questions-réponses avec patience, même quand une « ancienne de Gandrange » la tarabuste sur les retraites ou qu’un septuagénaire lui lance : « Pouvez-vous nous débarasser de toutes ces séries policières américaines? » « Je veux porter haut et clair le cri de colère de notre terre! » scande la députée qui, trois jours après sa nomination, est allée déboucher le champagne avec les syndicalistes de Florange. « De la connivence, du copinage mal placé », peste son adversaire de l’UMP. Interrogée sur le sujet, la ministre ouvre de grands yeux, un poil désarmée : « Mais ce sont des amis! Si je ne l’avais pas fait, j’aurais passé un sale quart d’heure. »

LA FICHE
1re circonscription de Moselle (57) : après un redécoupage électoral très critiqué, elle comprend le centre-ville et le quartier de la gare de Metz, mais aussi les cantons de Maizières-lès-Metz, Marange-Silvange, Woippy et Rombas-Amnéville.
Nombre d’habitants : 106074.
L’enjeu : Aurélie Filippetti joue sa place de ministre dans cette circonscription acquise à la droite depuis 2002. Jean-Marc Ayrault a en effet rappelé que tout perdant aux législatives devrait quitter le gouvernement.
Le sortant : L’UMP François Grosdidier avait remporté la précédente élection avec 52,40% des voix, contre 47,60% pour le socialiste Gérard Terrier, 65 ans, maire de Maizières-lès-Metz, aujourd’hui suppléant d’Aurélie Filippetti.
Les autres têtes d’affiche : élu sénateur fin 2011, François Grosdidier a laissé la place à Julien Freyburger, 34 ans, l’un de ses fidèles et conseiller municipal de Maizières-lès-Metz. La candidate du FN, Delphine Haffner, 34 ans, et celle du MoDem, Christine Singer, 40 ans, comptent aussi tirer leur épingle du jeu. Au total, 15 candidats sont en lice.

Partager cet article

Repost 0
Published by Christine SINGER
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog politique de Christine SINGER - Conseillère Municipale à Metz et Communautaire à Metz Métropole - Tête de liste aux élections régionales 2015 pour le PLD dans le Grand Est / ACAL
  • Le blog politique de Christine SINGER - Conseillère Municipale à Metz et Communautaire à Metz Métropole - Tête de liste aux élections régionales 2015 pour le PLD dans le Grand Est / ACAL
  • : Présidente du Parti Libéral Démocrate du Grand Est - Conseillère municipale à Metz & Conseillère communautaire à Metz Métropole
  • Contact

Pour me contacter

Par téléphone : 06.72.71.60.95

Par email : singer.christine5@gmail.com ou christine.singer@pld-acal.fr

 

 

 

Recherche

Pour adhérer au PLD

Cliquer ici : Document Aperçu non enregistré  link

Régionales 2015

Pour retrouver le programme de Christine SINGER, cliquez ici : www.pld-acal.fr