Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 avril 2012 7 01 /04 /avril /2012 22:40

publié le 01/04/2012 à 05:00

POLITIQUE | POLÉMIQUELe « mur du çon » et de Facebook (suite)

L’opposition ne décolère pas, trois jours après le conseil municipal. Apparemment, majorité et opposition n’ont pas le même sens de l’humour.

  • Les dérapages verbaux survenus jeudi soir au conseil municipal de Metz ( RL de vendredi et samedi) n’en finissent plus de susciter commentaires et réactions. Hier, le jeune adjoint Hacène Lekadir jurait avoir voulu faire « de l’humour » en faisant remarquer à l’opposant Emmanuel Lebeau qu’il venait de franchir le « mur du
  • çon » (jeu de mot emprunté à nos confrères du Canard Enchaîné).

Le chef d’escadrille ainsi visé en profite du coup pour en rajouter une louche, sur le mode de l’indignation :

« Ce nouveau dérapage démontre le manque d’envergure de l’équipe municipaleactuelle, dénonce Lebeau.

 

J’avais été déjà victime d’une sortie injurieuse de Thierry Jean, lors de mon combat contre l’Armée

Mexicaine de Metz-Métropole et ses 48 vice-présidents. Aujourd’hui, c’est M. Lekadir qui m’injurie

en me reprochant d’avoir posé les bonnes questions sur l’opportunité et le coût réel du Grand Stade à Metz.

De tels propos, pour le moins déplacés, ne sauraient réconcilier les Messines et les Messins avec l’action

publique et leurs élus, dans une ville où l’absentéisme bat tous les records ». Lebeau s’« étonne » au passage

que le maire « ne soit pas intervenu pour rappeler ses adjoints à l’ordre ».

« Inquisition »

 

Accusée par ailleurs sur Facebook par l’adjoint à la culture de pratiquer « l’inquisition » en demandant les

comptes de certaines associations ayant bénéficié de subventions, l’opposition – et Martine Nicolas en

particulier – ne décolère pas. « Je ne reviendrai pas sur les propos affligeants de M. Antoine Fonte. Nous

voulons simplement dire aux Messins que l’opposition rencontre toutes les peines du monde à accéder

aux documents que nous réclamons et, donc, à exercer un contrôle sur la dépense publique, ce qui est

pourtant légitime en démocratie, estime Martine Nicolas (groupe Zimmermann).

 

« Est-il normal d’accorder des subventions aux associations sans connaître leur bilan ? Est-il normal que

nous soyons placés sous la surveillance d’un agent municipal quand nous consultons les pièces d’un dossier ?

Est-il normal de faire payer aux élus [80 centimes l’unité] la copie desdits documents ? Évidemment, non »,

ajoute l’élue, qui dénonce des méthodes « dignes d’une époque que nous ne souhaitons plus connaître ».

 

Candidate (MoDem) aux prochaines législatives, Christine Singer, qui ne siège pas au conseil, y va de

son commentaire affligé. « Injures, phrases assassines, mépris, despotisme… Ça ne peut plus continuer !

Ces incivilités ne sont pas dignes d’élus prétendument républicains mais relèvent de commissaires

politiques d’un style ancien », grince-t-elle.

 

Bref, soit l’opposition manque « d’humour », soit la manière dont la majorité le pratique est contestable.

À chacun d’en juger.

Nicolas BASTUCK. 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Christine SINGER
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog politique de Christine SINGER - Conseillère Municipale à Metz et Communautaire à Metz Métropole - Tête de liste aux élections régionales 2015 pour le PLD dans le Grand Est / ACAL
  • Le blog politique de Christine SINGER - Conseillère Municipale à Metz et Communautaire à Metz Métropole - Tête de liste aux élections régionales 2015 pour le PLD dans le Grand Est / ACAL
  • : Présidente du Parti Libéral Démocrate du Grand Est - Conseillère municipale à Metz & Conseillère communautaire à Metz Métropole
  • Contact

Pour me contacter

Par téléphone : 06.72.71.60.95

Par email : singer.christine5@gmail.com ou christine.singer@pld-acal.fr

 

 

 

Recherche

Pour adhérer au PLD

Cliquer ici : Document Aperçu non enregistré  link

Régionales 2015

Pour retrouver le programme de Christine SINGER, cliquez ici : www.pld-acal.fr