Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 juillet 2015 3 29 /07 /juillet /2015 15:17
Lettre ouverte du PLD Alsace à Philippe RICHERT

Candidate aux élections régionales pour la future région ACAL (Alsace, Lorraine, Champagne-Ardenne) les 6 et 13 décembre prochains, et tête de liste pour le département de la Moselle, je vous remercie de trouver, ci-dessous, la lettre ouverte à Philippe RICHERT, actuel président du Conseil Régional d'Alsace.

Christine SINGER, présidente du Parti Libéral Démocrate Lorraine

"Monsieur le Président,

Vous avez eu une belle Présidence. La Région Alsace non : une dette de 805,6 millions d’Euros et 99 149 chômeurs !

805 600 000 euros de dette (budget 2014 - prévision) : c’est énorme pour une région comme l’Alsace. Sachant qu’une famille dépense en moyenne pour 4 personnes 393 euros par mois (Institut Sofinscope) pour l’alimentation cela représente 204 987 années d’alimentation pour une famille. Ou encore, un budget pouvant couvrir les besoins alimentaires de 683 290 personnes sur un an. C’est beaucoup d’argent !

99 149 chômeurs officiels (198 298 en comptant les « fin de droit » et les « désinscrits »). C’est 396 596 personnes, en comptant les familles dans le besoin d’emploi et souvent dans le besoin tout court. En réalité avec les « non enregistrés », on atteint les 793 192 personnes. 99 149 chômeurs avec leur famille celà représente 660 villages de 300 habitants. C’est socialement dramatique !

Vous êtes, Monsieur le Président, à la tête d’une région Alsace en déficit chronique depuis le début de votre mandature. Avec votre politique budgétaire, notre Région Alsace a pris l’habitude de vivre au-dessus de ses moyens.

Est-ce grave monsieur le Président ? Oui c’est grave.

Ce qui est grave c’est que cette dette est le résultat de toutes vos années de mandat cumulés, du déficit accumulé sous votre présidence.

Cette dette que vous avez laissé s’emballer - soit disant contrôlée - voilà qui est inquiétant et peut faire peur à tous ceux que vous tenterez de convaincre.

Quel sera votre message pour persuader les électeurs du bien fondé de votre politique budgétaire ? Comment comptez vous vous y prendre pour faire diminuer ce taux d'endettement ? Ou comment comptez-vous au mieux, le maintenir à ce niveau ?

Les entrepreneurs, les agriculteurs, les salariés et les fonctionnaires territoriaux sont les premiers exposés à votre politique.

Osez regarder en face la situation financière que vous laissez à l’Alsace. Vous avez permis au déficit de se creuser. Il faudra que nous, les alsaciens, le payions. Cela passera par une dette sociale que vous laisserez à nos enfants et petits-enfants.

D’un point de vue économique, vous nous avez tous mis dans une situation de risque élevé au regard de la tension actuelle sur les taux d’intérêts : récession alsacienne, chômage, explosion des dépenses de l’Etat...

Vous êtes dépositaire, Monsieur le Président, d’une mauvaise dette au nom de l’Alsace, d’une dette qui ne finance que des dépenses de transfert et non d’investissement.

Nous, vos administrés, vous nous laissez avec nos économies qui fondent et le chômage qui grignote notre avenir.

Qu’avez-vous fait de votre rôle de surveillance budgétaire ? Pourquoi avez-vous laissé filer la dette alsacienne ?

Vous nous laissez un marché de l’emploi cassé minutieusement. Si l’Alsace n’arrive pas à pérenniser et créer suffisamment d'emploi, l’enfoncement dans une crise sociale profonde se réalisera. Ainsi, plus de ¾ des actifs alsaciens, ou s’expatrieront, ou vivront des minimas sociaux que vous leur laisserez.

Monsieur le Président, dites-nous, dites au Peuple Alsacien comment vous en êtes arrivé là !

Comment avez-vous laissé faire les choses ? Pourquoi avez-vous hypothéqué l’Alsace ? Pourquoi avez-vous laissé détruire l’emploi et laissé s’emballer le chômage ?

Vous avez certainement des explications, des raisons, des phrases, des postures… mais avez-vous une compréhension de la situation ? Une vision, peut être ?

Monsieur le Président, le Peuple Alsacien a le droit de savoir. Le Peuple Alsacien a faim d’emploi.

Le Peuple Alsacien a soif d’avenir.

Jean-Luc GINDER, Président du Parti Libéral Démocrate d’Alsace … Au nom des 64 034 entreprises alsaciennes à l’avenir sous séquestre, des 17 000 agriculteurs et employés agricoles en difficulté, des 99 143 chômeurs, des 218 574 alsaciens vivant sous le seuil de pauvreté, des 22 500 personnes alsaciennes dépendantes , des 1 852 325 alsaciens que vous avez endetté."

Parti Libéral Démocrate

Partager cet article

Repost 0
Published by Christine SINGER
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog politique de Christine SINGER - Conseillère Municipale à Metz et Communautaire à Metz Métropole - Tête de liste aux élections régionales 2015 pour le PLD dans le Grand Est / ACAL
  • Le blog politique de Christine SINGER - Conseillère Municipale à Metz et Communautaire à Metz Métropole - Tête de liste aux élections régionales 2015 pour le PLD dans le Grand Est / ACAL
  • : Présidente du Parti Libéral Démocrate du Grand Est - Conseillère municipale à Metz & Conseillère communautaire à Metz Métropole
  • Contact

Pour me contacter

Par téléphone : 06.72.71.60.95

Par email : singer.christine5@gmail.com ou christine.singer@pld-acal.fr

 

 

 

Recherche

Pour adhérer au PLD

Cliquer ici : Document Aperçu non enregistré  link

Régionales 2015

Pour retrouver le programme de Christine SINGER, cliquez ici : www.pld-acal.fr