Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 avril 2015 4 30 /04 /avril /2015 13:58
Gay pride du 13/06/2015 avec Matthieu Gatipon-Bachette
Gay pride du 13/06/2015 avec Matthieu Gatipon-Bachette

Une politique de lutte contre les discriminations incohérente et à contre courant

(Intervention de Christine SINGER lors du Conseil Municipal du 30/04/2015)

"Qui peut s'opposer à la lutte contre les discriminations ? A part peut être le Front national, tout le monde s'accorde à dire qu'une ville moderne doit lutter contre les discriminations et respecter ses minorités.

Toutefois Monsieur le Maire il y a plusieurs manières de le faire et je pense que la voie que vous avez prise pour y arriver est une impasse.

Vous qui vantez sans cesse les mérites de "Metz la tolérante". Vous êtes vous demandé quelle minorité en 2015 souhaitait encore être tolérée dans sa propre ville? Non monsieur le maire les minorités de notre ville ne souhaitent pas être simplement tolérées. Elle veulent comme tout à chacun être respectées.

Force est de constater que ce n'est pas le cas ici à Metz.

La politique de lutte contre les discriminations menée par votre équipe municipale manque singulièrement d'ambition. Elle traite les discriminations de manière univoque sans s'attacher aux spécificités des populations qui en sont les victimes. Cette politique désastreuse entretient une hiérarchisation des discriminations dont les spécialistes et certaines associations s'accordent à dire qu'elle renforce les discriminations et les stéréotypes plus qu’elle ne les combat.

L'association Couleurs Gaies qui est le Centre Gay et Lesbien de Metz vous a alerté à ce sujet dans un courrier que nous avons tous reçu et auquel vous n'avez pas daigné pour le moment répondre.

Cette politique à contre-courant de ce que développent des villes comme Nancy ou Strasbourg qui ont fait du soutien aux associations de lutte contre l'homophobie un élément essentiel de leur politique de lutte contre les discriminations m'interrogent car plus que le fruit d'un clivage politique elle tient surtout à votre personnalité.

Alors que Laurent Hénart inaugurait en grande pompe les locaux du nouveau Centre LGBT de Nancy et que votre camarade socialiste le maire de Strasbourg accordait 40000€ pour financer les locaux des associations de lutte contre l'homophobie de sa ville, que fait Metz pour les homosexuels messins? Rien !

Vous agiterez sans doute le spectre du communautarisme pour disqualifier les revendications de ces minorités mais le communautarisme n'est pas toujours là où on le croit. Ainsi pendant votre mandat vous n'avez jamais participé à une manifestation organisée par Couleurs Gaies ; fusse-t'- elle organisée dans le cadre d'un partenariat avec la ville comme le Novembre de l'égalité ou plutôt devrais-je dire le Novembre de la communication, car personne n'est dupe que cet événement commandé aux associations sert plus les intérêts de cette municipalité que les intérêts réels de la lutte contre les discriminations.

Ce mépris a un coût financier non négligeable pour notre ville car il nous prive de ressources et de talents dont nous avons cruellement besoin. Ces populations qui ont souvent des revenus disponibles pour les loisirs plus importants que la moyenne (puisqu'ils ont moins d'enfants) quitteront Metz et dépenseront ainsi leur argent dans des villes plus favorables à leur visibilité et plus à l'écoute de leur besoin. Vous qui aimez les classements vous apprendrez ainsi que l'année dernière le magazine national de la communauté homosexuelle Têtu classait la ville de Metz parmi les moins efficaces en matière de lutte contre l'homophobie et épinglait votre municipalité comme l'une des moins accueillantes pour les homosexuels.

Enfin, alors que de nombreuses régions et villes se sont déjà structurées en adoptant des chartes «gay friendly» à l'instar du Mans, de l’Île de la Réunion et plus récemment de Cannes, vous restez sur vos positions faisant de Metz, à défaut d'une ville gay, une ville bien triste qui voit les lieux de fêtes homosexuels qui attireraient les noctambules de toute la grande région fermés un à un (Gd'o bar, l'Appart, leSwag...)

Alors j'ose poser la question Monsieur le Maire : quand commencerez vous à être vraiment fier de tous les messins ? La ville qui a vu naître Verlaine et Koltes mérite une politique de lutte contre l'homophobie qui ne fait pas semblant et une politique de lutte contre les discriminations à la hauteur des enjeux. Cette subvention est bien trop modeste. Nous voterons pour mais sachez bien que personne ici n'est dupe de votre cynisme."

Partager cet article

Repost 0
Published by Christine SINGER
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog politique de Christine SINGER - Conseillère Municipale à Metz et Communautaire à Metz Métropole - Tête de liste aux élections régionales 2015 pour le PLD dans le Grand Est / ACAL
  • Le blog politique de Christine SINGER - Conseillère Municipale à Metz et Communautaire à Metz Métropole - Tête de liste aux élections régionales 2015 pour le PLD dans le Grand Est / ACAL
  • : Présidente du Parti Libéral Démocrate du Grand Est - Conseillère municipale à Metz & Conseillère communautaire à Metz Métropole
  • Contact

Pour me contacter

Par téléphone : 06.72.71.60.95

Par email : singer.christine5@gmail.com ou christine.singer@pld-acal.fr

 

 

 

Recherche

Pour adhérer au PLD

Cliquer ici : Document Aperçu non enregistré  link

Régionales 2015

Pour retrouver le programme de Christine SINGER, cliquez ici : www.pld-acal.fr